03 mars 2008

Yaourts sans yaourtière

Depuis cet été, je n'ai plus mis les pieds dans un supermarché. Je suis sensibilisée au bio depuis déjà pas mal d'années et adhérente de ma biocoop depuis 5 ou 6 ans. En rentrant de vacances, je me suis dit que les courses au supermarché je n'en pouvais vraiment plus. Je jonglais entre la grande surface et mon magasin bio pour réussir à trouver tout ce que je voulais, je perdais beaucoup de temps et d'énergie et je ne supportais plus de voir l'étalage de marchandise, les caddies pleins de malbouffe, les légumes suremballés, de supporter la musique criarde et les appels publicitaires ...
En faisant la quasi totalité de mes courses en magasin bio, il a fallut trouver quelques astuces pour faire des économies et ne pas dépenser plus d'argent, car même si je trouve le prix du bio justifié,certains produits sont quand même assez chers.
N'étant pas non plus favorable à la surenchère des appareils ménagers qui prennent de la place et la poussière sur le plan de travail, j'ai trouvé une méthode pour faire mes yaourts sans yaourtière, à la cocotte-minute, dans un vieux livre SEB des années 70.

Avec cette recette, je fais 2 grands bocaux de 500 ml (récupération d'une marque de yaourt bio de supermarché) et un petit yaourt (dans un pot de crème fraîche en verre).

Ingrédients:
- 1l de lait entier
- 1 flacon de ferment Yalacta (en magasin bio ou en pharmacie) pour la première fournée puis 1 yaourt de la précédente fournée pour les 15 à 20 suivantes

La première fois, réhydrater le ferment 2 heures à l'avance suivant le mode d'emploi.
Faire monter la cocotte en pression avec 2-3 cm d'eau. Pendant ce temps, faire chauffer le lait à 50°C. Je vérifie la température à l'aide d'un thermomètre à yaourt que l'on m'a offert, qui me permet de gangner du temps mais n'est pas essentiel. Un thermomètre à sucre peut faire l'affaire. Sinon, après avoir bouilli, le lait redescent à 50° en 30 mn environ (il faut pouvoir tremper le doigt dedans un dizaine de secondes sans se brûler).
Lorsque le lait est à la bonne température, y mélanger le ferment ou le yaourt de la précédente fournée. Mettre la préparation dans les pots. Les fermer. Dépressuriser la cocotte, vider l'eau, y mettre les pots de yaourts et la refermer.
Laisser la cocotte dans un endroit tiède (près d'un radiateur, dans le four préchauffé quelques minutes à thermostat 1 puis éteint ...) pendant au moins 5 heures, l'idéal étant de préparer les yaourts le soir et de les laisser la nuit entière dans la cocotte. Mettre au figo et attendre 1 heure ou 2 avant de manger.

yaourt

Avant de faire mes yaourts moi-même, je n'aimais pas les yaourts natures que je trouvais acides. Ceux-là sont tellement doux que je peux les manger sans les sucrer. Ils sont délicieux avec une cuillère de confiture par exemple.
La qualité du lait est importante. Si l'on veut utiliser du lait cru, il faut qu'il soit ultra frais et il est conseillé de le faire bouillir pour la conservation. De plus, les yaourts au lait cru se conservent moins longtemps.
Si l'on ne veut pas utiliser de ferments, on peut utiliser un yaourts du commerce, mais on ne pourra pas faire autant de fournées avec un yaourt de sa production qu'en utilisant du ferment.

Autrement, pour des idées recettes, je conseille le blog de Samania.

Posté par bernic à 18:45 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Yaourts sans yaourtière

  • Je suis tres contente d'etre tombée par hazard sur ton blog !
    Merci pour cette recette que je vais essayer dès que je trouve le "flacon de ferment".
    Moi non plus j'aime pas trop les yahourts natures... j'avais envie d'acheter un yahourtiere pour en faire pour mon homme... du coup p't'etre que moi aussi je vais aimer les yahourts natures !

    Posté par CelineSon, 03 mars 2008 à 19:07 | | Répondre
  • J'ai découvert ton blog via JCA! Ta recette a l'air délicieuse. Bonne chance pour la suite de ton blog, j'espère lire très vite de nouveaux posts.

    Posté par Crystelle, 05 mars 2008 à 16:20 | | Répondre
  • Et se passer d'une yaourtière, c'ets une décision bio et écolo ou c'ets juste que tu n'en as pas ?
    Je me suis équipée sur une braderie, genre à 4 euros, et j'adore ça. Mais je pars d'un yaourt du commerce, tout bêtement.
    Allez, ce soir, je refais une fournée.
    Il parait quo'n peut en faire aussi dans la machine à pain. J'ai jamais essayé encore... A suivre...

    Posté par kikizita, 13 mars 2008 à 21:03 | | Répondre
  • Pourquoi je n'ai pas de yaourtière

    C'est une décision plutôt écolo. Je pense que faire mes yaourts à la cocotte consomment moins d'énergie.
    Avant de savoir que je pouvais faire mes yaourts de cette manière, j'ai d'abord cherché une yaourtière dans les vide-grenier, les braderies, auprès des copines, des mères de copines, des grands-mères de copines ... sans en trouver.
    A la cocotte ça marche très bien alors du coup, pas de raison de changer maintenant !

    Posté par bernic, 13 mars 2008 à 22:16 | | Répondre
  • Bon et bien ça y est j'ai fait mes 1er yaourts... MAIS avec une yaourtiere !
    J'avais le choix entre acheter une cocotte ou une yaourtiere. Et j'ai dégoté une p'tite yaourtiere aps chere.
    C'est tres bon : je confirme que ca n'a RIEN a voir avec ceux du commerce.

    Posté par CelineSon, 02 avril 2008 à 09:25 | | Répondre
Nouveau commentaire